fermer le message
message

Porsche 911 Targa 2.0 S

Prix : 149.000 €

Caractéristiques du véhicule

Finition2.0 S
EnergieEssence
TransmissionMecanique
Kilométrage112.653 km
DépartementBelgique (103)
Puissance Din.170 ch
RéférenceSCRP_1287730_83

Descriptions & équipements du véhicule

- Largement non perturbé
- Une des premières2.0S
- Matching-Numbers
- Accompagné d'une documentation incroyable, de livres et d'outils.

DESCRIPTION
Numero moteur:*6391329*
"Metallic Blue" avec InterieurLeatherette Noir

LA PORSCHE TARGA
La fameuse Porsche 911 Targa allie un design exceptionnel et un comportement routier remarquable dans une voiture de sport ouverte merveilleusement engageante. La 911, révélée à l'automne 1963 au Salon de l'automobile de Francfort, était la remplaçante très attendue de la très populaire 356. La 911 est arrivée avec plus de puissance, plus de confort et un prix favorable par rapport aux voitures comparables de l'époque. Les performances et les ventes sont bonnes, mais comme Porsche le fait souvent, des améliorations immédiates des performances sont mises en place. En 1968, l'empattement a été augmenté de 2,25 pouces pour améliorer la tenue de route (en déplaçant astucieusement les supports de roue arrière à ressort indépendant sans modifier l'outillage coûteux de la carrosserie), en allégeant le carter avec des pièces moulées en magnésium et en évasant délicatement les passages de roue pour laisser de la place à des roues et des pneus plus larges.Agile et performante, la seule caractéristique qui manquait à la gamme des premières 911 était un modèle décapotable pour le marché américain. Des efforts ont été déployés pour construire une 911 décapotable, mais la protection contre le retournement était considérée comme une exigence de sécurité essentielle par l'équipe Porsche, qui craignait que les États-Unis n'excluent les voitures entièrement ouvertes de la circulation. C'est ainsi qu'est né le concept de "Targa". Permettant de rouler à l'air libre tout en conservant la rigidité de la carrosserie et la sécurité, la 911 Targa a connu un grand succès auprès des acheteurs américains. Elle est arrivée en 1967, d'abord avec une lunette arrière souple amovible, puis avec une lunette arrière en verreenveloppante.En 1969, Porsche présente la 911S, une voiture très performante, dotée de bielles en alliage de titane, d'un arbre à cames redessiné, de soupapes plus grandes, d'un meilleur portage, d'une compression plus élevée et d'une injection mécanique Bosch. Tout cela a permis de gagner 30 chevaux pour atteindre une puissance impressionnante de 180 chevaux. Les améliorations apportées au châssis comprenaient une barre anti-roulis arrière, des amortisseurs Koni et des freins à disques ventilés, qui remplaçaient les rotors pleins de série. Pour le modèle S, des rapports spéciaux ont été installés dans la boîte de vitesses à cinq rapports, y compris une surmultiplication en cinquième vitesse. Il est certain que toutes les voitures de la série 911 étaient assez puissantes et redoutables sur la route, mais lors de sa sortie, la 911S était le choix préféré des amateurs de performances et continue de l'être aujourd'hui.CETTE 911 2.0 S TARGA
Cette Porsche 911S Targa est l'un des 614 modèles Targa construits en 1969 avec la désignation S d'usine. Le premier propriétaire, Randy Robinson, résidant à Austin (Texas) depuis 43 ans, s'en est occupé en permanence, et le propriétaire actuel est le quatrième à être enregistré. Selon le certificat d'authenticité de Porsche, qui est également appuyé par des copies de la facture d'achat du concessionnaire et de l'autocollant de fenêtre de 1969, cette voiture a été terminée chez Porsche le 2 avril 1969 et expédiée à Intercontinental Motors Corp. à San Antonio, Texas, où elle a été vendue à Randy Robinson le 2 juin 1969. La voiture a été assemblée à l'usine avec les options suivantes :

- Lunette arrière chauffante teintée à un étage
- Climatiseur
- Suspension avant à jambes de force à nivellement automatique
- Vitres teintées Targa
- Pare-brise teinté
- Antenne - gauche
- Radio Becker 'Europa' (bande US)
- Peinture spéciale selon le livre des couleurs spéciales Bleu métallisé/6853
- Pneus Michelin

La peinture bleue métallisée et l'intérieur en similicuir noir, commandés spécialement, étaient d'autant plus impressionnants qu'ils étaient équipés de la climatisation pour combattre la chaleur du Texas. Immédiatement après son achat, Robinson a demandé au concessionnaire d'installer des phares antibrouillard ronds, des protections de pare-chocs, un jeu de tapis de sol en coco et de remplacer la radio Becker par une unité AM/FM Blaupunkt, qui se trouve toujours dans la voiture aujourd'hui. La voiture ayant été équipée à l'origine de la suspension avant hydro-pneumatique Boge, souvent délicate, Robinson a décidé en 1970 de la remplacer par des amortisseurs Koni. D'autres éléments ont été installés sur la voiture dans les années 1970, comme des garnitures de bas de caisse en acier inoxydable, des antibrouillards Hella montés sur le pare-chocs inférieur, un porte-skis Mohn et des capuchons centraux peints pour les jantes en alliage Fuchs. Tout au long de ses 43 années d'existence en tant que propriétaire d'origine, il a conservé des enregistrements fastidieux, y compris les tampons d'entretien dans le carnet d'usine, les reçus pour les changements d'huile et divers autres services. Le 17 février 1976, la voiture a été révisée chez Forest Lan Porsche Audi à Dallas, Texas, pour réparer un odomètre cassé. Une unité toute neuve a été installée avec zéro kilomètre. L'unité d'origine indiquait 69 337 miles au moment du remplacement. La voiture a été vendue en 2012 au deuxième propriétaire qui a soigneusement enregistré les miles le 29 février 2012 à la date d'achat, indiquant 66 347 miles. Ces miles, ainsi que les 69,337 précédents totalisaient 135,684 miles à ce moment-là. Aujourd'hui, l'odomètre indique 69 006, ce qui donne un total de 138 343 miles sur la voiture en fonction de ces comptes documentés. La vente de la voiture est accompagnée d'une déclaration du propriétaire d'origine et du second propriétaire, selon laquelle, entre le remplacement de l'odomètre et l'enregistrement des kilomètres, environ 2 500 kilomètres supplémentaires ont été parcourus avant l'installation de la nouvelle unité, ce qui donne un total d'environ 141 000 kilomètres.Dans les années 1980, la voiture a été repeinte dans une belle teinte de bleu métallique. C'est la finition qui reste sur la voiture aujourd'hui. Au cours du mandat du deuxième propriétaire de la voiture, les corps de papillon à injection, les tringleries, les lignes et les supports ont été retirés et restaurés par les experts de Houston, Texas, chez Beverly Hills Automotive, en juillet 2014. C'est également à cette époque que les rotules inférieures avant ont été remplacées, que le tableau de bord a été déposé et restauré, et que les dossiers des sièges avant ont été récupérés. En 2013, l'entreprise Rennsport de Sealy, au Texas, a été engagée pour reconstruire et restaurer le moteur (le compteur kilométrique indiquait 67 342 au moment de la reconstruction du moteur). En plus de la reconstruction complète du moteur, une nouvelle pompe à carburant, des ensembles de pédales reconstruits, de nouveaux tuyaux de climatisation et une bouteille de séchage ont également été installés dans la voiture. Le propriétaire actuel a acheté la voiture en 2017 et n'a effectué qu'un léger service requis, car très peu de kilomètres ont été ajoutés pendant sa possession.Aujourd'hui, cette 911S Targa bleu métallique rare, dont les numéros correspondent, présente une bonne peinture avec une haute brillance et une couverture très lisse partout, bien que montrant des signes d'utilisation régulière depuis qu'elle a été repeinte dans les années 1980. Il y a plusieurs petits éclats sur le capot et dans la partie avant de la voiture, et des zones mineures de vieillissement dans la garniture du pare-chocs avant. Les montants de porte et les autres surfaces intérieures de la carrosserie présentent une bonne finition de peinture, bien que certaines zones de la peinture plus récente aient été dégagées, révélant la peinture d'origine en dessous, qui présente une légère variation de teinte. Le caoutchouc et les joints d'étanchéité sont en bon état. Tous les panneaux s'ouvrent et se ferment comme prévu, les bords de la porte présentant de légers éclats de peinture à quelques endroits. L'ajustement et la finition des panneaux de carrosserie sont excellents, conformes aux dimensions et à la construction d'usine, avec des fermetures de portes nettes, un excellent ajustement du capot et des lignes de pièces correctes. Conformément à sa présentation d'origine, quelques petites bulles se sont formées sur le bord inférieur de la porte du passager, et une zone de corrosion de la taille d'un quart est évidente près du "Targa" sur le panneau de custode du conducteur. Le toit Targa s'adapte correctement au collecteur et à la barre Targa mais présente quelques zones de vieillissement du matériau du toit, qui semble conforme à la construction d'origine. Le chrome, les feux, les lentilles et les vitres sont en très bon état, avec une bonne brillance, une bonne clarté et une bonne coloration, ne présentant que des imperfections mineures au niveau des divers détails peints. La garniture des fenêtres extérieures et la barre Targa argentée sont en très bon état. Les roues Fuchs de style correct sont chaussées de pneus Michelin contemporains, ne présentant que des imperfections visuelles mineures. Les sections noires encastrées d'origine de Fuchs ont pâli, mais cela ne fait que renforcer l'originalité de la voiture en lui donnant une apparence authentique et honnête.
L'intérieur est très agréable car il a été préparé comme une belle combinaison de matériaux d'origine et de panneaux restaurés, remplacés uniquement en cas de besoin. Les panneaux de porte, le tableau de bord et les sièges arrière sont très joliment présentés et présentent un aspect généralement assorti, avec une sensation équilibrée et pantinée des matériaux. Le tableau de bord magnifiquement fini abrite d'excellentes jauges, des interrupteurs appropriés et des commandes correctes pour la rare unité de climatisation et les bouches de climatisation d'usine. La moquette d'origine est en bon état général, montrant une certaine usure des fils dans la boîte à pied côté conducteur, et près du point de fixation de la ceinture de sécurité. Un jeu de tapis Coco de style vintage est inclus. Le volant, la radio et les boutons et interrupteurs merveilleusement préservés complètent joliment l'intérieur noir.Le compartiment moteur et le coffre sont tous deux très bien rangés et reflètent la qualité de la restauration et le respect accordé aux parties originales de cette Porsche ces dernières années. Le moteur, dont les numéros correspondent, a non seulement été reconstruit mécaniquement, mais il a été restauré en utilisant des finitions correctes et des accessoires appropriés, ainsi que des composants de style original, ce qui donne une présentation globale très cohérente.Le coffre dispose d'une roue de secours Fuchs d'usine correcte et de finitions appropriées, le tout soutenu par la construction d'origine de l'usine lorsqu'on l'examine de près. Le soubassement est propre et solide, montrant une voiture généralement appréciée avec un échappement correct et des composants moteur propres préparés lorsque le moteur a été restauré et reconstruit. Le plancher et les panneaux de bas de caisse semblent d'origine et ne présentent aucun dommage notable à la structure.La voiture démarre rapidement, monte en régime de manière réactive et émet une note d'échappement agréable lorsque l'on appuie sur l'accélérateur. La position du siège et les commandes sont parfaites et les coussins des sièges sont confortables. Sur la route, cette 911S se comporte avec une merveilleuse puissance, offrant une conduite agréable, une tenue de route réactive et des accélérations fougueuses sur toute la plage de puissance. La voiture tire proprement sur toute la plage de régime sans hésitation ni vibration excessive. Les changements de vitesse sont doux à chaud ou à froid avec de bonnes synchros, sauf pour la première vitesse qui présente une certaine usure. Les freins tirent droit vers le bas sans que le rotor ne sorte et avec une pédale solide et haute. Dans l'ensemble, l'expérience de conduite est très agréable et gratifiante, surtout si l'on considère l'originalité et les soins dont cette voiture a bénéficié. Cette 911S Targa est offerte avec un dossier substantiel de documents d'achat, l'autocollant de fenêtre, la facture d'achat, le manuel du propriétaire d'origine de Porsche, le carnet d'entretien de Porsche avec plusieurs tampons, des pièces sélectionnées de la littérature d'usine d'accessoires, y compris la brochure du porte-skis Mohn, les skis et le porte-skis, un rouleau d'outils et des outils, un cric, le certificat d'authenticité de Porsche, et des documents remontant à l'achat d'origine ainsi que des documents ultérieurs documentant la récente reconstruction du moteur et la restauration mécanique.Les premières Porsche 911 sont devenues de plus en plus recherchées ces dernières années depuis leurs débuts en 1965 en Amérique du Nord, et les voitures d'origine entièrement documentées sont de plus en plus difficiles à trouver. Cet exemple rare étant l'un des 614 exemplaires construits dans la configuration 911S Targa, il est d'autant plus remarquable que cette voiture ait survécu dans un tel état d'origine aujourd'hui. Cette 911S Targa, exceptionnellement bien entretenue et préservée, allie un grand plaisir de conduite et une cosmétique merveilleuse dans une voiture délicieuse prête à la fois pour des visites agréables et une présentation en concours, représentant le meilleur de la conception et du développement des premières 911.

Le vendeur

coordonnees du vendeur

RSC AUTOMOBILE
Aalbeeksesteenweg 2
8930 Lauwe

Voir sur une carte

Contacter par téléphone

téléphone du vendeur

Envoyer un e-mail

contacter par email